L'insomnie est un trouble du sommeil courant qui touche des millions de personnes dans le monde. Pour lutter contre ce problème, les sociétés pharmaceutiques ont développé divers médicaments pour aider les gens à passer une bonne nuit de sommeil. Les agonistes des récepteurs des benzodiazépines non benzodiazépines les plus couramment utilisés (par exemple, le zolpidem), les agonistes des récepteurs de la mélatonine, les antagonistes des récepteurs de l'histamine et les nouveaux antagonistes des récepteurs doubles de l'orexine (suvorexant, lemborexant et daridorexant) sont utilisés depuis de nombreuses années. Ce dernier a gagné en popularité en 2023. Dans cet article, nous fournirons un aperçu informatif de ces médicaments, y compris leurs mécanismes d'action, leur efficacité et leur sécurité, leurs effets secondaires et indésirables, ainsi que les recommandations de posologie et d'utilisation.

Quels nouveaux médicaments pour traiter l’insomnie seront disponibles en 2023 et comment fonctionnent-ils ?

Daridorexant, suvorexant et lemborexant appartiennent à une classe de médicaments appelés antagonistes des récepteurs de l'orexine. Les récepteurs de l'orexine sont responsables de la régulation des cycles veille-sommeil et de la promotion de l'éveil. En antagonisant ces récepteurs, ces médicaments inhibent le système orexine, entraînant une amélioration du sommeil et une diminution de l’éveil. Cependant, chaque médicament présente de légères différences dans les récepteurs cibles et les affinités de liaison, ce qui peut affecter leur efficacité globale et leur profil de sécurité.

Une revue informative des nouveaux médicaments contre l'insomnie - daridorexant, suvorexant et lemborexant

 

Les antagonistes doubles des récepteurs de l'orexine représentent une nouvelle classe de médicaments pour le traitement de l'insomnie avec des innovations qui dépassent les lignes directrices actuelles. Le suvorexant a été approuvé en 2014, le lemborexant en 2019 et l'approbation la plus récente et la plus récente, le daridorexant, en 2022 (Quviviq, Idorsia, Radnor).

Nous attendons l'approbation et l'apparition du Daridorexant en Espagne en 2023, qui aura un nom commercial QUVIVIQ™ (daridorexant). Le médicament est désormais disponible dans les premiers pays européens comme l’Italie et l’Allemagne.

Le daridorexant exerce son effet en bloquant la liaison des neuropeptides orexine A et orexine B aux récepteurs OX1R et OXR2. On pense que l’antagonisme de ces récepteurs supprime l’éveil hyperactif.

Efficacité et sécurité : analyse comparative

En comparant l’efficacité du daridorexant, du suvorexant et du lemborexant, des études montrent que les trois médicaments ont montré des résultats prometteurs dans l’amélioration de l’initiation et du maintien du sommeil. Cependant, le daridorexant a démontré un taux plus faible d'effets résiduels le lendemain par rapport au suvorexant et au lemborexant, ce qui en fait potentiellement une meilleure option pour les personnes qui doivent être alertes et fonctionnelles le matin. De plus, il a été démontré que le lemborexant agit plus rapidement que le suvorexant, ce qui peut être bénéfique pour les personnes ayant des difficultés à s'endormir.

En termes de sécurité, les trois médicaments ont été généralement bien tolérés, avec des effets secondaires légers à modérés signalés. Cependant, les personnes qui prennent ces médicaments peuvent ressentir des effets secondaires courants tels que des maux de tête, de la somnolence et des étourdissements. Il est important de noter que des effets secondaires rares mais graves ont été rapportés avec le suvorexant, notamment des comportements liés au sommeil tels que le somnambulisme et la conduite nocturne. Par conséquent, il est extrêmement important que les gens discutent de leurs antécédents médicaux et de tout risque potentiel avec leur professionnel de la santé avant de commencer à prendre l’un de ces médicaments.

Nous pensons que le daridorexant sera notre choix.

Effets secondaires et effets indésirables : à quoi s’attendre ?

Comme mentionné précédemment, les effets secondaires les plus fréquemment rapportés du daridorexant, du suvorexant et du lemborexant comprennent les maux de tête, la somnolence et les étourdissements. Ces effets secondaires sont généralement légers et transitoires et disparaissent d’eux-mêmes sans aucune intervention. Cependant, les gens peuvent également ressentir d’autres effets secondaires, tels que des nausées, une bouche sèche et des rêves anormaux. Il est important de noter que la survenue et la gravité des effets secondaires peuvent varier selon les individus. Si des effets secondaires dangereux ou persistants surviennent, il est recommandé de consulter un médecin pour une évaluation plus approfondie.

Conseil d'utilisation et posologie : Conseils d'utilisation

Les recommandations concernant la posologie et l'utilisation du daridorexant, du suvorexant et du lemborexant varient en fonction de l'âge de la personne, de son état de santé et de sa réponse au traitement. Il est important de suivre les instructions des professionnels de santé et de maintenir la posologie prescrite. La dose recommandée de daridorexant est de 25 mg et 50 mg. En règle générale, ces médicaments sont pris par voie orale, quels que soient les repas, peu avant le coucher. Les personnes souffrant d'insuffisance hépatique ou rénale peuvent nécessiter un ajustement de la dose. Il est essentiel de signaler tout changement dans la réponse ou toute préoccupation potentielle à votre médecin afin de garantir que les ajustements appropriés sont apportés.

En conclusion, le daridorexant, le suvorexant et le lemborexant sont trois médicaments appartenant à la classe des antagonistes des récepteurs de l'orexine utilisés pour traiter l'insomnie. Bien que les trois médicaments aient démontré leur efficacité pour améliorer la qualité du sommeil, il existe de légères différences dans le délai d’action, les effets résiduels et les profils d’innocuité. Il est important de consulter votre médecin pour déterminer quel médicament peut être l'option la plus appropriée en fonction de vos besoins individuels, de vos antécédents médicaux et des risques potentiels. Avec des conseils et une surveillance appropriés, ces médicaments peuvent jouer un rôle important dans le traitement de l’insomnie et favoriser un sommeil réparateur.

https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/quviviq

D.R. OLEG KORJYKOV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.